Le 27 février 2013 nous avons initié la troisième saison des IDEAPIKAPIKAs avec Oscar Guayabero au showroom de VITRA. Ensuite, nous énonçons les idées clefs de sa conférence.

Oscar Guayabero considère que pour qu’une agence d’architecture ou de conception soit une bonne agence, elle doit travailler principalement dans cinq lignes: création, production, vente, archive et recherche. Les phases de création et de production on les développe très bien, mais par contre on est très mauvais marchand. Comme il dit l’Oscar, “s’il n’y a pas de clients, il n’y a pas de conception”.

Les disciplines de recherche et d’archive, soit d’un produit final comme d’un processus de travail, sont peu développées. Oscar Guayabero a décidé de s’occuper de ces deux. Sa formation est dessinateur, mais il se  défine a soi même comme “paradessinateur “. En fait, ce qu’il fait c’est de raconter des histoires. Il le fait au moyen des objets, l’écriture, les installations, les livres, les expositions et aussi en donnant des classes ou en publiant des articles.

L’idée de la conférence d’Oscar Guayabero c’était de rechercher dans les stratégies de Charles Eames et Ray Eames, en entendant la CONCEPTION comme COMMUNICATION. Pour cela il s’est concentré sur trois concepts: le cirque, le cinéma et les war rooms.

Aux Eames le CIRQUE leur a intéressé tant comme une discipline que par la multiplicité d’actions qui se produisent. Dans le cirque de trois pistes l’observateur est incapable de voir la totalité de l’action, mais il est capable de rappeler quelques parts et surtout de créer des nouvelles connexions entre celles-ci.

Quand on a demandé à Charles Eames: “qu’est-ce qui est la conception?”, il a répondu avec des phrases sans connexion mais avec un sens global pareil au suivant: “La conception est une stratégie pour placer des éléments de la meilleure manière pour obtenir un propos en particulier. À la fin tout est connecté: des personnes, des idées, des objets, en admettant l’influence de ceux qui ont existé d’avance. La qualité des connexions est la clé pour la qualité de la conception résultant”. L’une des bases de son travail était d’entendre tout (des objets, des espaces, des films, etc.) comme un projet de communication en suivant une stratégie particulière: “Quand l’utilisateur est surchargé avec trop d’information, le menu d’options est agrandi et de nouvelles connexions s’établissent”.

Du CINÉMA, aux Eames leur a intéressé son ample capacité narrative et de communication. Les Eames ont adouci la technologie en la transformant en un spectacle domestique et familial.

Pour les Eames, les WAR ROOMS o SITUATION ROOMS sont rattachées àu CONTRÔLE.  Nous sommes en années 50, nous parlons de la Guerre Froide. Ce sont des salles avec UNE ample SIMULTANÉITÉ de données pour que les politiciens puissent prendre des décisions à temps réel. Pour ceux-ci, la multiplicité de détails génère un tout.

“Maintenant nous savons que nous perdons seulement le contrôle de ce que nous créons quand nous rejetons assumer la responsabilité de la direction et la discipline de l’usage de nos créations” (Charles Eames).

Les Eames créaient des environnements avec une haute intensité sensorielle et une multiplicité de stimulations pour que l’utilisateur ne se concentrât pas dans une idée unique, sinon qu’il fut capable d’assumer des nouvelles idées et surtout de les connecter entre celles-ci. Les concepts leur intéressaient tant comme le fait de les mettre en relation avec  d´autres concepts qui n’avaient pas en principe de connexion.

Ils entendaient le bruit positivement, comme un facteur de distorsion du message. Avec la simultanéité de messages, on baisse la garde en face des préjugés rationnels de l’utilisateur et alors est quand l’entrée de nouvelles idées est obtenue.

Pour les Eames, la CONCEPTION n’était pas simplement une profession, mais un mode de vie. Pour eux, le fait de dessiner était le fait d’offrir. Le travail des Eames ne finissait pas quand un bâtiment était construit, mais la documentation faisait déjà partie du projet.

Comme bien il dit l’Oscar, “Le meilleur projet des Eames ce sont les propres Eames”.

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



    En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

    T. +34 932 688 450