Mercredi dernier, le 6 novembre, une centaine de professionnels ont participé au Forum de la décoration intérieure et de la vente au détail de Valence qui s’est tenu à l’hôtel Balneario Las Arenas. L’événement, organisé par Grupo Vía, a réuni Estudihac, Huuun, Janfri & Ranchal, Grup Idea, Nogales Interiores, Nonna Design, Dobleese et Culdesac.

L’événement, qui s’est tenu à l’hôtel Balneario Las Arenas, était parrainé par Tarkett, ABB et Airzone. Il a réuni huit entreprises professionnelles des secteurs de la décoration intérieure et de la vente au détail pour partager leurs derniers travaux dans le domaine commercial et analyser les changements et les tendances du secteur.

De Estudihac, son directeur créatif Jose Manuel Ferrero, a décrit la façon de travailler de son entreprise qui cherche à agir comme un atelier de confection de costumes sur mesure pour des clients visionnaires en se basant sur quatre points tels que l’art du design (créer des concepts et une histoire), la définition du style (des projets uniques qui, en plus d’être élégants, ont une touche amusante et différente), l’essence créative et l’inspiration du sport, de la musique et des voyages. Ferrero a illustré cette méthodologie avec certaines de ses dernières réalisations, comme l’hôtel Bahía Príncipe à Tenerife, le bar à fromage de l’hôtel Melià Sarrià à Barcelone, la présence de Valresa à la Semaine du design de Milan, le restaurant Xanverí pour César Anca à Madrid, l’espace Levantina au Cevisama, le concept store d’Iberdrola à Valence, le showroom de Porcelanosa, l’espace Solán de Cabras à la Semaine de la mode Mercedes Madrid et le travail pour les parfumeries Linda s’envole pour Rio, entre autres.

Pour sa part, Miguel Lozano, directeur de Huuun, a analysé le fonctionnement de son entreprise dans le domaine de la vente au détail avec un cercle à 360º qui va du design conceptuel et de la décoration intérieure, à la gestion de projets et même à la stratégie de marque et au marketing. Lozano a souligné l’importance de travailler sur les opérations et la stratégie dans le domaine de la vente au détail, mais en recherchant toujours l’expérience sensorielle et en fournissant à la partie rationnelle un point plus créatif où ils travaillent sur le lien avec la marque à travers les personnes, les arômes, les meubles, la musique, la technologie, la disposition, la matérialité/couleurs et la communication. Dans ce secteur, à Huuun, ils ont aidé à déplacer des marques en ligne vers des espaces physiques où ils offrent une humanisation et un contact avec le client (Singularu, Waynabox ou Flamingueo) ainsi qu’un déplacement de l’extérieur vers l’intérieur pour des clients tels que Cottet et Istobal. Selon Miguel Lozano, le défi pour les architectes d’intérieur est d’aider les marques à être différentes, à accueillir et à fidéliser les consommateurs et à contribuer à vendre plus et mieux dans un contexte où le consommateur est plus impatient, mieux informé, plus expérimenté, plus conscient, plus sain et plus numérique.

L’architecte Juan Ranchal, directeur de projet et partenaire fondateur du studio Janfri & Ranchal, a partagé trois travaux récents du cabinet qui partagent le désir de donner une âme à chaque œuvre et de raconter des histoires différentes enracinées dans le bâtiment et/ou son environnement et avec des solutions personnalisées. C’est ainsi que nous avons fait connaissance avec les travaux de l’hôtel Blanquerías (qui se trouve dans l’ancien siège du PSOE, et bien qu’il ne s’agisse pas d’un bâtiment important, le projet reflète l’histoire de la rue où il se trouve avec l’importance qu’avait la guilde des tanneurs ainsi que d’autres références aux quartiers Carmen et méditerranéen), le nouvel Hôtel Palacio Balier (projet d’équipement et de conditionnement d’un bâtiment déjà rénové, dans lequel nous avons cherché à mettre en valeur les éléments architecturaux existants et à privilégier le luxe, l’élégance, l’histoire, le noir/blanc, l’art déco et le langage international comme axes de la décoration intérieure) et le futur Marché San Vicente (la reconversion de l’ancien Espacio Vila, qui récupère et met en valeur le bâtiment historique pour son nouvel usage en tant que marché avec 25 stands et un espace événementiel). Ranchal a défendu l’importance de consacrer beaucoup de temps à la phase de projet avant de commencer le travail avec des infographies très détaillées et fidèles aux résultats finaux.

De Grup Idea, Théophile Dreyus, responsable du département Business & Communications, et son associé Juan Guaita, responsable Business & Development, ont affirmé l’importance d’offrir un service à 360º dans lequel ils imaginent, conçoivent et construisent les projets, depuis leurs bureaux de Barcelone et de Valence. Ainsi, d’une part, ils ont présenté le travail pour Étam avec son implantation en Espagne avec 30 magasins et avec son Flagship Store à Barcelone qui a comme moodboard l’image d’un appartement parisien de l’entrée aux cabines d’essayage ; et d’autre part, ils ont raconté le processus de travail pour le magasin Victoria’s Secret dans le centre commercial Bonaire à Valence (avec le concept et l’aménagement venus des États-Unis mais adaptés aux réglementations locales) et pour Hollister dans le centre commercial Lagoh à Séville (avec des plans hyper-développés venus des États-Unis et un processus de travail très dur).

Pour leur part, Beatriz et Marta Fernández Nogales, partenaires fondatrices de Nogales Interiores, ont parlé de l’importance de démocratiser le design et d’offrir s

*Souce: Grupo Via

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

T. +34 932 688 450