Nous parlons des cabinets dentaires avec Álex Guallar et Judit Pérez, responsables des équipes d’architecture et d’ingénierie de Grup Idea 

Depuis 2008, Grup Idea a développé plus de 200 projets de rénovation de centres de santé pour des marques comme Adeslas Dental ou Dentix, ainsi que des projets uniques comme la clinique Hepler Bone à Barcelone. Álex Guallar, architecte et chef de projet, et Judit Pérez, ingénieur et chef de projet des installations, nous ont parlé de leur collaboration au cours des 15 dernières années, des défis en termes d’architecture et d’ingénierie et des nouvelles tendances en matière d’installations d´orthodontie dentaire.

 

Gestion intégrale des projets socio-sanitaires 

 

  • Vous travaillez main dans la main depuis plus de 10 ans dans l’architecture et l’ingénierie de projets de cabinets dentaires. Comment se déroule le travail d’équipe et quels sont les aspects de votre travail que les clients apprécient le plus ?

J.P et A.G : C’est exact. Depuis 15 ans, pratiquement depuis le début, les départements d’architecture et d’ingénierie travaillent à l’ensemble du processus de rénovation des centres de santé, ainsi que des cabinets dentaires. Alex est le directeur de l’équipe des projets socio-sanitaires et moi, Judit, je suis la responsable du chantier pour le département d’ingénierie. Le travail d’équipe est essentiel et très bon. 

Nous travaillons sur les projets avec nos clients, notamment avec les responsables des départements de la construction, de la décoration intérieure, de la gestion de projet, des procédures et des finances, ainsi qu’avec le département marketing de la marque. Le client recherche des solutions rapides avec un coût minimum et nous agissons de manière agile et professionnelle. Nous travaillons avec un maximum de transparence, tant au niveau de la conception que de la gestion du projet. 

 

  • En quoi consiste la gestion complète des projets de Grup Idea dans le domaine des centres de santé ? 

A.G et J.P : Lorsque nous parlons de gestion intégrale, nous entendons l’accompagnement du client tout au long du processus, de la recherche des locaux à l’ouverture du centre au public.  Nous réalisons toutes les phases : depuis les études de faisabilité, la conception des espaces, le développement du projet architectural et des installations, la gestion du projet, la gestion de la construction de l’architecture et des installations et les légalisations, les licences d’ouverture et / ou de santé.

 

“Le client recherche des solutions rapides avec un coût minimum. Nous agissons de manière agile et professionnelle”

 

  • Quelles sont les différences entre la gestion de projet d’un cabinet dentaire et un espace retail ?

A.G et J.P : Les réglementations pour la mise en œuvre d’un espace commercial ou d’un espace socio-sanitaire sont très différentes. Les cabinets dentaires nécessitent généralement des procédures plus complexes que d’autres locaux commerciaux équivalents. Nous parlons d’une activité de santé et, à ce titre, la clinique dentaire ne peut pas bénéficier du régime simplifié de traitement des licences par déclaration responsable. En outre, elle doit traiter une autorisation sanitaire pour chaque établissement. Du point de vue des travaux d’ingénierie et concernant la conception ou la mise en œuvre des espaces, il est nécessaire d’analyser, par exemple, la disponibilité des réseaux de drainage du bâtiment, les hauteurs libres disponibles ou la suppression des barrières architecturales dans les accès. 

En ce sens, le rapport de faisabilité est très important pour décider de l’emplacement définitif des futurs locaux. Cette phase comprend une première mise en page dans laquelle les différents espaces et usages sont aménagés : l’accueil, les salles d’attente, les toilettes, mais aussi les box, l’orthoptique, et d’autres parties plus techniques. Cette première action nous permettra de voir si les locaux sont techniquement adaptés et le client pourra évaluer la viabilité commerciale. Avec le plan de distribution et le parcours client de chaque marque, nous répartissons les différents espaces et travaillons sur le flux des patients et du personnel médical.

 

“Le rapport de viabilité préalable est important pour voir si les locaux sont techniquement adaptés et pour que le client puisse évaluer leur viabilité commerciale”

 

Cliniques dentaires: projets d’expansion 

 

  • Depuis 2008, avec Grup Idea, vous avez réalisé plus de 200 projets de rénovation de locaux dans le secteur socio-sanitaire dans des projets d’expansion nationale pour des clients tels que Adeslas Dental, Dentix, SegurCaixa ou General Óptica. Comment fonctionne le processus de gestion de la conception et qu’est-ce que cela signifie de réaliser autant de projets en si peu de temps ? 

J.P et A.G : Au niveau organisationnel, comme nous l’avons expliqué, il y a une première application du design et ensuite une application des normes au niveau de l’infrastructure technique et de la distribution des espaces dans chacun des locaux. Je souligne et me souviens avec fierté de deux expansions, de 2011 à 2014 avec Adeslas Dental, dans lequel nous avons réalisé plus de 50 cliniques dentaires et de 2014 à 2018 une expansion au niveau national et international avec Dentix, avec l’exécution de plus de 130 locaux orthodontiques. 

Pour Dentix, nous avons réalisé en un an plus de 40 nouvelles ouvertures dans toute l’Espagne. Pour réussir autant d’ouvertures en si peu de temps, il faut une équipe importante, bien coordonnée et motivée, soutenue par un client pratique et proactif. Nous apportons toujours au client notre prédisposition à agir de manière énergique et nous apportons notre soutien à la gestion de la construction, afin que l’ensemble du processus soit plus agile. 

 

“Pour réussir autant d’ouvertures en si peu de temps, il faut une grande équipe, bien coordonnée et motivée, soutenue par un client pratique et proactif.”

 

  • Parallèlement, vous avez également travaillé avec des cliniques privées qui combinent la chirurgie dentaire et l’esthétique faciale, comme la Hepler Bone Clinic à Barcelone. Grup Idea a développé le projet dans toutes ses phases, depuis la définition conceptuelle de l’espace. Quel a été le plus grand défi de ce projet unique ?

J.P et A.G : Le plus grand défi du projet Hepler Bone était de réussir à convertir un bâtiment administratif en un bâtiment de soins de santé en respectant toutes les exigences légales. La clinique disposait également d’une salle d’opération pour les petites interventions chirurgicales. Dans ce projet, nous avons collaboré avec les départements de conception, d’architecture et d’ingénierie de Grup Idea afin d’obtenir le résultat souhaité par le client.

 

La recherche de la sécurité et les nouvelles tendances de l’esthétique dentaire

 

  • Pendant cette crise sanitaire, et surtout pendant que les pays assouplissent les restrictions et rouvrent les entreprises, il est essentiel de mettre en œuvre des actions qui minimisent les risques sanitaires pour les clients et les travailleurs. Parmi les actions qui ont été menées, quelles sont celles qui, selon vous, seront maintenues ?

J.P et A.G : Principalement tous ceux liés à l’hygiène ainsi qu’au renouvellement continu de l’air dans les espaces. Après cette pandémie, tous les clients sont conscients de l’importance de renforcer le nettoyage et la désinfection des locaux, ainsi que de disposer d’un système de ventilation adéquat dans les locaux afin d’assurer le renouvellement de l’air des pièces. Ce sont des actions que nous prévoyons déjà et sur lesquelles nous devons insister en cette période de pandémie.

 

  • D’autre part, dans des secteurs tels que le retail ou les bureaux d’entreprise, on crée de plus en plus d’espaces polyvalents, modulaires et spécifiques. Ce caractère polyvalent existe-t-il aussi dans les cliniques dentaires ?

J.P et A.G : Absolument. Dans les cliniques dentaires, il existe un espace où le client peut interagir avec le spécialiste et où les instruments médicaux sont utilisés, comme les boîtes, mais le reste des pièces commence à fonctionner comme des espaces de retail et de bureau, où la recherche du confort du patient ou de la connectivité est renforcée afin de pouvoir faire du télétravail dans les salles d’attente.  

Chaque marque a ses propres besoins. Chez Dentix, par exemple, la zone d’interaction est dotée de grandes fenêtres et de canapés pour patienter. Dans les centres Adeslas, en revanche, il n’y avait pas une, mais plusieurs salles d’attente en fonction de la spécialité vers laquelle le patient se dirigeait. 

 

  • Dans quelle direction pensez-vous que le design et l’architecture des cliniques dentaires vont se diriger ? 

J.P et A.G : La société cherche de plus en plus à améliorer l’esthétique dentaire, ce qui entraîne une croissance des cliniques dentaires ou des cliniques d’esthétique dentaire. On observe actuellement une tendance à la spécialisation des cliniques dans un type de traitement tel que les alignements invisibles. 

Ces nouveaux cabinets dentaires proposent des services qui fondent leur expérience sur la rapidité et le suivi personnalisé du client/patient par le biais de plateformes numériques, évitant ainsi “d’aller chez le dentiste en personne”. Il sera certainement intéressant de suivre de près ce nouveau modèle de cliniques dentaires et d’esthétique dentaire et de reconsidérer le rôle de l’aménagement de l’espace avec les nouveaux modèles commerciaux.  La conception des espaces joue un rôle clé dans le renforcement des valeurs de la marque, la création de proximité et la transmission du professionnalisme et de la sécurité du service, maintenant que le suivi des traitements dentaires à distance est entré dans nos vies.

 

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



    En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

    T. +34 932 688 450