Le 3 décembre, Abessis a participé au webinaire “Impact des technologies dans la construction 4.0” organisé par le Grupo Vía en collaboration avec le CRN du bâtiment et des travaux publics. Le secteur s’engage dans le train de l’innovation et il existe de plus en plus de solutions technologiques qui nous permettent d’envisager l’avenir de la construction avec une plus grande efficacité dans la maîtrise des ressources et des coûts. Au cours de la conférence, animée par l’architecte Ada Yvars de Myaa Architects, différents experts ont débattu de sujets tels que la décentralisation en temps réel de la prise de décision sur site, la virtualisation des processus ou l’incorporation des technologies, le cloud computing et la robotique typique de la construction 4.0.

 

Construction 4.0 : la technologie BIM ou l’utilisation de la 5G pour une meilleure planification et une meilleure productivité

 

David Díez, consultant en innovation chez ITAINNOVA, a expliqué comment les nouvelles technologies répondent aux objectifs classiques qui se posent sur un chantier en matière de productivité, de sécurité et de respect de l’environnement. “Dans la construction 4.0, nous devons comprendre le travail comme une usine et passer de processus purement constructifs à des processus productifs, plus technicisés grâce au BIM ou à l’utilisation de 5G”.

En tant que principale tendance technologique, le BIM, un concept dont nous avons parlé lors du salon de l’innovation du bâtiment REBUILD, va être un catalyseur 4.0 et permettra de partager et de saisir toutes les informations sur le travail des machines et des opérateurs. D’autre part, la technologie 5G permettra l’échange d’informations complexes et détaillées avec le poste de commandement. “De plus, avec une très faible latence, nous pourrons par exemple télé-opérer des machines de construction à une distance de 5 000 km”. Depuis ITAINNOVA, David Díez a montré comment ils ont intégré l’utilisation de drones pour surveiller les fissures ou l’humidité dans l’inspection des bâtiments.

Dans le domaine de la logistique et de la planification, du groupe Avintia, Juan González, a souligné les avantages de cette construction industrialisée et éloignée : obtenir un projet d’exécution à partir de l’étude, des termes plus précis et la minimisation des risques, entre autres. Bien sûr, ce changement ira de pair avec le traitement et l’exploitation des données, grand vecteur de changement au XXIe siècle, également pour le secteur de la construction.Suivant cette voie, Abessis a déjà commencé à utiliser le logiciel Holobuilder pour suivre les travaux à distance et permettre au client une visite virtuelle de n’importe quel ouvrage à travers celui-ci avec des photographies prises avec des appareils photo à 360º.

 

La digitalisation va de pair avec la durabilité

 

De la CSIC, Jose Antonio Tenorio a montré l’impression 3D comme une ressource qui facilite l’industrialisation et la construction personnalisée dans les imprimantes verticales et horizontales. Dans le cadre du projet 3DCONS, ils ont réussi à imprimer avec des matériaux tels que du ciment ou même des mélanges avec du plâtre ou de la chaux.

D’autre part, Raul Martinez, d‘Inno Area, a présenté les avantages de la réalité augmentée, une technologie qui permet de visualiser les espaces en détail et de réduire les incompatibilités du processus de production. D’après Inno Area, la réalité augmentée aura une utilisation potentielle dans les années à venir pour les entreprises. Dans le domaine de la construction, il sera un excellent complément aux cours de PRL pour les travailleurs, renforçant leur activité pratique et réduisant les accidents du travail.

Jorge Hermoso, de Grupo Premo, et Ander Aginako, d‘Abar Architectes, ont également parlé des applications et de la digitalisation à tous les niveaux, ainsi que de la consommation d’énergie et des bâtiments autonomes. À la fin des présentations, les différents intervenants ont convenu que les technologies, grâce à de nouveaux systèmes et processus, rendent l’ensemble du travail plus efficace. 

Au cours du débat, ils ont convenu que le défi consiste maintenant à rendre la technologie plus humaine, avec des emplois plus qualifiés, des pratiques plus durables et une législation favorable. “Il va y avoir plus de digitalisation, aussi pour contrôler les coûts. La digitalisation va aller de pair avec la durabilité”, a souligné Jose Antonio Tenorio de la CSIC.

 

Abessis intègre Holobuilder pour générer de la valeur dans la construction

Chez Grup Idea et Abessis, nous suivons avec le plus grand intérêt toutes les avancées liées à l’utilisation des nouvelles technologies dans la construction. Nous gardons toujours à l’esprit notre client, qui est à la recherche de professionnalisme, d’immédiateté et de qualité avec un budget serré. C’est pourquoi nous nous engageons en faveur d’outils qui apportent une valeur ajoutée, tels que le logiciel Holobuilder pour la gestion de la construction, qui accélère la prise de décision et permet de gagner du temps et de l’argent en surveillant à distance les projets de construction. Nous nous distinguons de la construction traditionnelle, convaincus des avantages de l’utilisation de la technologie pour obtenir de meilleurs résultats. 

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



    En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

    T. +34 932 688 450