Organisé par le Retail Design Institute Spain le 6 Juillet dans l’ancienne usine Estrella Damm à Barcelone.

Cet événement a eu lieu dans le cadre du Congrès de 2016 Architecture, qui se tient de Juin à Novembre 2016 à Barcelone.

Rapporteurs: María Callís, Alpenstock. Retail strategy – Lisardo Mendo, ODOS. Visual Merchandising- Cristina Carvajal, Milimetric. Arquitectura del espacio – Màrius Sala, KNOCK. Branding, – Miquel Àngel Julià, Nuklee. Core design for brands, La caja escénica, – Núria Torrents,  Microlights. Lighting retail, –  Albert López, Somfy, Light change management, – Ignasi Morató, Commercial Interior Designer, Réplica – Juan Luís de Madariaga, BIM Manager, Cross-information Management-  Mercé Clavel, Gic Retail .- Conclution,  Artur Bossy, Case Study.

Comme assistants à la journée, nous pouvons dire que cette conférence était bien organisée et que le contenu était très intéressant pour ceux qui sont dédiés au monde de la vente du produit (Retail).  On trouvera ci-dessous plus de détails concernant notre avis :

Quelle est la chose la plus importante pour n’importe quel type d’affaires ? Le pourquoi. Les entreprises ont normalement une vision très claire de ce qu’ils font, mais pour la raison pour laquelle ils travaillent est un peu moins claire. Nous devons nous concentrer sur ce que nous faisons le mieux. Nous devons créer des tendances, pas les copier.

Le magasin n’est pas seulement qu’un point de vente, mais c’est surtout un canal de communication. Le magasin d’une entreprise doit expliquer la mission et  les valeurs de l’entreprise. L’employeur doit déterminer ce qu’il veut expliquer.

La dynamisation du point de vente ne peut pas être improvisée, elle doit être prévue à long terme. Par exemple, Nike informe  des activités et les clients viennent au magasin. Le produit et sa vente est une conséquence de tout cela. La dynamisation consiste à créer des circonstances à faire bouger les choses ; l’achat du client.

Les petits détaillants doivent mener à bien ce travail sinon ils disparaissent. Une proposition de valeur est une histoire et c’est ça que les marques ont à raconter.

À Primark, la zone des caisses est devenue un magasin. « Si vous ne savez pas où vous allez, vous finirez ailleurs. »

Il faut être dramatique et drastique pour prendre carrière. Nous devons trouver quelque chose qu’on se souvienne. L’intention est de communiquer et de dialoguer avec le client. Normalement, s’il parle que de la marque. Un code de communication assez puissant pour changer est établi.

« Des informations reçues- des informations transmises – une action immédiate – agilité. Caractère éphémère mais solide ». « Conception – Mise en œuvre – changement» et encore une fois la roue du design commence. Le facteur surprise est important.

Il faut que l’expérience soit WOW. Nous parlons tous de l’expérience d’achat, mais peu de dessins surprennent. Chorégraphie et coins, processus de création de Lay-out. Le retail en Espagne est en retard par rapport au reste de l’Europe. Le protagoniste est le PRODUIT !!!!

La conception doit détacher EMPATHIE. Nous devons pénétrer dans le corps de la personne qui va acheter. Les magasins ne sont pas pour nous, mais pour la clientèle. Vous devez penser à ce que le client veut. Le personnel du magasin est une variable essentielle. Si les vendeurs sont heureux, ils vendent plus. Changement continu à l’intérieur du magasin, la lumière est importante.

Raconter des histoires. La conception comme la somme de spécialistes. Il ne sert plus l’homme qui peut faire tout parce que le résultat ne sera pas bon. Tout semble par hasard mais ce n’est pas comme ça.

TOUS POUR AVOIR UN BUT… AVOIR UNE IDÉE + DISCIPLINE. Ensuite, tout le reste coule naturellement.

Il faut tenir compte du fait, le design intérieur depuis le début du concept d’affaires. «Design thinking» est la méthodologie du travail qui permet surtout de savoir qui doit être au centre (client et utilisateur).

« Open innovation » est la meilleure méthode pour créer. La puissance ça veut dire pas retenir l’information, mais ce qu’il faut faire avec des données. Il faut effacer les limites des concepts et des disciplines pour la somme des différents facteurs qui interviennent dans un concept d’affaire.

Le « Brandscaping » transforme la marque en un endroit physique.

Le tableau architectural n’est pas placer le logo. C’est encore plus.

La conception des espaces de vente du produit (retail) est comme mettre des bateaux en bouteille.

Les détails sont la conception. Sans la lumière, nous n’existerions pas. Le contraire de la lumière n’est pas l’ombre, c’est l’obscurité.

La conception de l’éclairage dans la vente du produit est essentielle. Nous voulons provoquer des contrastes dans le magasin, l’éblouissement.

L’éclairage est de remplir un espace avec la lumière, et beaucoup plus. Vous devez souligner le produit. Il faut bien choisir la température appropriée de la couleur du produit et toujours calculer la distance pour l’éclairer.

Qu’ont en commun une partie et un magasin ? Qu’es ce que nous faisons pour vendre plus ? Le magasin doit avoir une certaine pro activité. Vous devez combiner les 5 sens. LA VENTE DU PRODUIT TEND À ALLER AU LOISIR. Il nous est rappelé seulement des bonnes choses.

La mise en œuvre des espaces est un champ de bataille. Aucuns otages. Ou vous gagnez ou vous perdez.

La scène est une opportunité de voir comment il fonctionne et comment il peut être amélioré.

 

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

T. +34 932 688 450