Le retail est une discipline holistique. Pour elle, tout est oú il devrait être. C’est pourquoi, il n’est pas possible de parler d’une conception d’espace sans tenir compte de la conception du mobilier et vice versa.

 

En tant que spécialistes de la conception d’espaces commerciaux, nous devons savoir observer, analyser, comparer et choisir entre différentes options. Nous devons finir par être le prescripteur / dessinateur de tout ce qui organisera l’espace, comme la dénommée la scène de théâtre (Caja Escénica).

La fonctionnalité et l´usabilité du magasin, nous l´obtenons en choisissant et en dessinant les détails de tout l’équipement, non seulement l’espace architectural mais aussi le mobilier, l’illumination, les visuels … Le Look et Feel, l’atmosphère ou l’ambiance et le “style” de l’espace commercial dépendent d’une stratégie préalable et de sa tangibilité au travers du design intérieur et du mobilier.

Le design de “la scène de théâtre”, ne consiste pas  seulement en une définition d´une cellule, mais du contenu qui le remplira et lui donnera un sens. Les deux ont la même importance. C´est pour cela qu´il est nécessaire de savoir alternativement travailler à l’échelle du design intérieur et design produit. Il s’agit de savoir choisir et/ou désigner des exposants, un mobilier et des accessoires d’une manière transversale avec le reste de travaux qui finiront par dessiner le point de vente. Nous concevons et nous développons tout design pour englober : la fonctionnalité, la créativité et la technique. Nous pouvons désigner ad-hoc pour un cas concret ou pour un produit.

Nous pouvons parler de plans de distribution, de flux, de lignes, de visions et de points focaux… Mais nous devons aussi parler des typologies de mobilier : qui ne sont pas une finalité mais un bon point de départ. Nous avons à nous organiser avec les codes et typologies dans un espace et dans un mobilier, pour pouvoir parler des nouveaux business ou nouveaux modèles. Comptoirs de caisse, tables, estrades mobiles, comptoirs, mobiliers, îlots, gondoles, merchandising, mannequins,…. Supports, systèmes, châssis, mobilier-vitrine, vitrines encastrées, systèmes muraux, rayonnages, murs, niches, cabines d’essayage, des armoires encastrées, digital in-store…

Il serait peut-être mieux de parler de systèmes, de flexibilité des accessoires, de variabilité, de contrôle, de qualité, de maintenance. Par cela, il faut savoir chercher des matériels et des systèmes appropriés à niveau de leur durabilité, de leur maintenance, et de leur réglementation…

Nous devons nous poser les questions suivantes: un mobilier statique ou mobile ? Un design de mobilier statique ou éphémère, pensé pour des saisons ou pour une campagne de produits spécifiques. Une incorporation et une intégration du digital dans le mobilier ?

Les accessoires de fixation permettent d’améliorer l’exposition des produits et de l’accessibilité au consommateur. Ils peuvent être standards, sur mesure, customisables ou préfabriqués. Parce que pour de grandes chaînes, le design peut sembler plus utile et économique sur mesure. Tout dépend de la quantité à produire et le niveau de design cherché. Les exposants à son tour peuvent utiliser pour se transmettre une marque.

Tous ne viennent pas d’un goût esthétique. Sinon qu’ils découlent de la stratégie initiale du projet. La stratégie retail implique un mobilier et une implémentation déterminés. De ce fait,  en tant que designer nous devons travailler main dans la main avec le retailer. Le concept design va nécessairement être lié avec le modèle business.

C´est évident que dans les projets retails, nous devons mettre le client/utilisateur au centre.  Mais à son tour, nous devons parler et donner le rôle principal nécessaire au produit. Quand je parle de produit, je me réfère aux produits exposés et vendus en boutique. De ses dimensions, quantités, formes d’organisation et de présentation suspendue… Il faut en prendre en compte pour la bonne définition du mobilier mais également, dans la manière de présenter les produits. Une unité de chaque produit s’exhibe-t-elle et le reste doit-il être stocké dans le magasin ? Ou s’exposent-elles, toutes les tailles ou dimensions et couleurs ? Des présentations symétriques ou asymétriques ? Un groupe de différents produits mais avec le fil conducteur du lifestyle ? Arrivé à ce point, le retail se rapproche de la museographie.

Tienda retail de Catamaran. Brand Material

Nous pouvons aborder le concept de L’Ergonomie sensoriel dans le retail. Dans le design d’espaces, participent les 5 sens. Mise à part la vue, le toucher est essentiel dans le design mobilier, puisque c’est l’élément le plus proche du consommateur. Par cela, il est nécessaire de parler de forme. Et c’est pourquoi nous nous devons de revenir sur  l’affirmation de Louis Sullivan : “La forme suit à la fonction”.

Parlons de “Brand Material”. Quand je parle de ce concept, j’essaie d’englober les sujets sur lesquels nous travaillons depuis un prisme différent de d’habitude; comme les matériaux, les textures, l’usage de la couleur, de l’illumination, l’identité de la marque, des détails constructifs… Parce que de la matière, c´est cela que nous voyons et nous touchons, aussi des sensations et des valeurs de marque se transmettent. Choisir les matériaux qui composent le mobilier, en utilisant une palette chromatique et les textures qui ensemble permettent de projeter une image de marque. Ils forment un tout qui dans l’univers du retail devrait former une nouvelle discipline dans la chaîne de valeur du Retail; celle-là du “BRANDING MATÉRIEL DESIGNER”.

Miquel Àngel Julià. Directeur de la stratégie et du design de  Nuklee

Retail actualLa importancia del diseño de espacios y mobiliario en el punto de venta.

Découvir aussi Ergonomía sensorial en Retail.

Vous avez un projet?
Nous contacter

Nous vous envoyons un devis sans engagement



    En envoyant mes données, je confirme que j'ai lu et j'accepte la politique de confidentialité.

    0034932688450 grupidea@grupidea.com