C’était une journée organisée et animée par Nuklee, durant le Congrès d’Architecture célébré à Barcelone. Différents points de vue d’experts en workplace, originaires de divers domaines professionnels ont servi de préambule pour initier une table ronde transdisciplinaire. Le débat s’est tenu sur ce qui se passe dans les nouveaux espaces de travail et comment ils peuvent être aménagés. (DISTRITO OFICINA).

Dans la conception intérieure des bureaux, cela fait déjà un temps que l´on utilise le terme workplace comme tant d’autres anglicismes, que nous avons incorporé à notre vocabulaire de manière naturelle.

Mais qu´est ce que réellement un workplace ?

Si nous le traduisons littéralement de l’Anglais, workplace signifie un poste de travail. Cette acception n’est pas limitée uniquement au monde des bureaux.

Le concept de bureau moderne est assez récent, seulement cela fait déjà 100 ans qu´il est né comme une annexe aux industries, associée depuis comme un complément. Workplace, ou lieu de travail, signifie donc la situation physique ou le lieu où une personne travaille. Ce lieu peut varier d´un petit bureau dans une entreprise, dans une maison ou dans un grand édifice de bureaux et peut même être un lieu virtuel.

Avec la révolution industrielle, le lieu de vie ou lieu domestique s´est séparé du lieu de travail, comme l’usine ou le bureau. Mais maintenant, avec les nouvelles technologies mobiles, nous pouvons travailler au bureau, mais également depuis un bar, une bibliothèque, un parc, un aéroport… ou même depuis notre propre lit. D´ailleurs, selon une étude du Wall Street Journal, actuellement 80 % des jeunes professionnels de New York travaillent depuis leur lit.

Grâce aux nouvelles technologies, les distances ne sont plus physiques, mais mentales. Cela nous permet de travailler à  n´importe quel moment et depuis n’importe oú car nous portons notre bureau sur le dos ou plutôt dans notre « sac à dos ». Ne Sommes nous pas en train de tuer ce terme workplace avant même de l’avoir défini? Puisque tout s’oppose à sa définition avec l’arrivée des innovation au travail.

 Il est évident que l’interaction sociale entre des travailleurs est nécessaire et les rencontres avec les clients nous obligent à nous situer sur une carte. Les entreprises et les startups ont besoin de cet enracinement à la terre. Tout comme les uns et les autres ont besoin des espaces pour faire vivre leurs marques.

L’humain est humain parce qu’il se rattache aux autres. Les personnes doivent interagir et échanger leurs idées. En ce sens, les bureaux deviennent de plus en plus des « espaces de rencontres et d’échanges » et plus seulement un lieu oú il faut aller travailler.

Les bureaux font partie de la cohésion sociale entre les employés. Ils ont aussi une fonction symbolique. Une bonne conception des espaces de travail peut transmettre l’identité, la philosophie et la culture d’une entreprise. Les valeurs, la mission et la vision de l’entreprise peuvent aussi être véhiculées par ce lieu.

Nous devons créer des bureaux qui stimulent et dynamisent la créativité, l’innovation, l’apprentissage et le travail en équipe. À son tour, le changement du dessin des bureaux peut accompagner et accélérer cette transformation de la philosophie patronale. Les technologies d’information et la philosophie de l’entreprise supporteront un type ou un autre de concept de bureau et en découleront une atmosphère de travail ou une autre.

Il s’agit de créer des points de rencontre pour pouvoir converser. Les bureaux dans lesquels on ne se parle pas sont moins créateurs d’idées. On a besoin d´environnements inspirants, modernes, flexibles et agiles. Des espaces pour générer de meilleures idées et de meilleures solutions.

Les espaces dits “domestiques » (une réception, des couloirs, une salle à manger, des zones automates, d’attente, de repos ect…) sont ceux qui fonctionnent comme noeuds de connexion et articulent les différents « espaces de travail (le poste, la réunion, ect..). Ces espaces attirent les personnes de manières aléatoire, en favorisant ainsi des rencontres casuelles améliorant les relations. C’est pourquoi, leurs situations et leurs conceptions sont des éléments clés dont il faut tenir compte aux prémices du projet.

La communication interpersonnelle provoque des idées novatrices. Pour créer des nouvelles idées, on a besoin d’idées  et de lieux pour les échanger comme dirait Matt Ridley, « When ideas have sexe »; et quand les idées se croisent, elles changent notre époque et nous permettent d´innover. Innoverons-nous ensemble ? (TED TALKS).

Miquel Àngel Julià. Directeur de stratégie et de la conception de Nuklee

 

T. +34 932 688 450