Pour connecter, être compétitif et pour être en lieu avec les intérêts de ses possibles clients, les entrepreneurs du XXIe siècle doivent concevoir leurs business avec ces deux piliers. Lors de la 14ème édition de l’événement IDEA PIKAPIKA de Grup Idea, célébré dans la Roca Gallery de Barcelone, nous avions déjà introduit le concept de FUSION RETAIL.

La fusion est un processus physique par lequel la matière passe de l’état solide à liquide. Comme conséquence de l’action de la chaleur des atomes qui se mettent à vibrer de plus en plus vite. C’est un processus qui touche un élement en conséquence de son environnement. L’entreprise doit assumer cette action qui lui permet de changer rapidement de business et de donner une réponse au consommateur volatil pour l´attirer. Le malaise général de la société dans laquelle nous vivons est constamment soumise à l’obtention de plus en plus de résultats dans un minimum de temps, ce qui induit un processus de fusion. Cette fusion affecte les entreprises à  divers niveaux.

Le premier est d’affronter certainement que le Marketing Retail est une vision intégrale de sa communication avec ses clients. Elle doit aborder une collaboration de n’importe quel espace, digital ou physique, points de vente ou bureaux. Là où est la marque c’est un point de contact avec le client. Les points de vente doivent être renforcés comme émetteurs de la marque en utilisant les cinq sens pour appuyer la vente off-line.

Les entreprises doivent donner une réponse avec une stratégie à trois principaux aspects liés à notre société :

•La Rapidité. C’est une conséquence d’une société soumise au stress et battue par l’excès. Un excès d’informations, d’alternatives et d’expériences. Comme l’explique le philosophe sud-coréen Byung-Chul Han, c’est la société du rendement, un homme réduit à l’esclavage qui se soumet sans pouvoir l’éviter à cet l’environnement proposé et qui est incapable de dire non. Le client du XXIe siècle n´aime pas prendre des décisions.

•L´Éphemere. C’est la conséquence d’un homme qui ne peut pas raisonner et qui se concentre sur le présent. Il veut tout ici et maintenant. Nous vivons dans un présent qui ne veut renoncer à aucun avenir possible. Par une forme consciente nous ne prenons pas de décisions pour ne pas le compromettre. Le client du XXIe siècle n´aime pas assumer des compromis.

•L´agilité. Où il n’y a pas de sacrifice il n’y a pas de compromis. La société individualiste se concentre sur le plaisir propre, non sur le plaisir collectif. Nous utilisons de tout en faisant de fini une consommation infinie. Le client du XXIe siècle désire une chose aujourd’hui et  une différente dès le lendemain. Nous parlons par conséquent d’un consommateur simple, infidèle et changeant qui laisse d’un côté la vision à long terme pour se concentrer sur une vision à court terme. Les entreprises ont besoin d’une structure qui leurs permettent de prendre des décisions de manière agile. La stratégie se met aux mains d’équipes pluridisciplinaires qui vont gérer et communiquer d’une nouvelle manière.

Pour cela elle doit être disposée à éliminer des frontières entre une industrie, une distribution et aussi entre d’autres secteurs distincts. Elle doit adopter un modèle de gestion qui lui permet d’être agile dans ses prises de décisions, dans ses définitions d’alliances et de collaborations.

La communication doit être claire et généreuse pour transmettre la stratégie de l’entreprise dans le point de vente. Chaque fois c´est plus le cas  pour des entreprises qui travaillent la fusion et l´éphémère, et chacune à sa manière. Nous pouvons citer, par exemple, Camper, Urban Outfitters, Bond N0 9, Generator Hotel , Stance Socks, Story, LNFA Concept store Agency, &Other stories; Loft; Dovres Street Market, Sence of place, Muji, Koé hotel, Tenoha coworking ou encore Soho house.

Le design intérieur dans tous ces secteurs (retail, workplace, healthcare, hospitality, …) doit refléter ces tendances. Avec cet environnement, les décisions sur les types de matériaux à employer sur un projet ne sont pas prises pour leurs durabilités, mais pour leurs caractéristiques inspirationnelles, écologiques et qui transmettent les valeurs de marque. Le magasin et n’importe quel espace corporatif, c’est une vitrine qui doit changer pour continuer de réveiller l’intérêt. Comme dans un théâtre, entre des actes. Il faut parler de théâtralisation des magasins, de leurs dynamisation, non simplement de leur design. La fonction du lieu doit changer chaque jour oú  ils mourront  . C’est le “lighting up your Brand” et cela n’est pas seulement fait grâce à la technologie, il est impulsé par les matériaux, par la lumière … par tout ce qui impactera les sens des consommateurs.

Par María Callís

 

 

T. +34 932 688 450